Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

Kora Man

Kora Man

Que faire un dimanche quand on n'est pas à Bamako?
Se promener au bord de l'eau?
Attendre le lundi au soleil?
Pour ma part, j'ai opté pour aller écouter un vieux musicien rasta qui joue de la kora. Vers Nguekhokh.
Toute ressemblance physique avec Marley n'est pas fortuite! Évidemment! Apparemment, c'est la seule!
Le "gamin" doit avoir dans les soixante dix ans. Immense! Barbe grise, boubou délavé, look "Old Montego Bay" mais surtout une maîtrise, une harmonie qui coule doucement entre ses doigts si longs, si fins...
Et, un répertoire aux antipodes du Reggae! Des sons africains même! Étonnant!
Lennon, Mc Cartney, Gilbert Bécaud, Alain Barrière, Laurent Voulzy, Francis Cabrel, Christophe Bevilacqua...
Le bonhomme ne chante pas, il murmure. Il laisse passer des sons entre ses lèvres.
C'est particulier, déconcertant et, pourtant, il arrive à vous envelopper dans un bien-être magique! Un cocon ouaté de sons mélodieux et de mots yaourtés.
Le répertoire est rare, si loin de la variété, des hits. S'il y avait des faces C aux vinyles, ce seraient ces morceaux là!
S'il n'a plus d'âge, mon gorgui n'a pas non plus de nom, pas de scène, pas de public à l'exception de voisins, de curieux, comme moi, qui s’asseyent, le dos posé sur la pilasse du portail entr'ouvert, par hasard...
Il joue sur la terrasse devant la cour de la concession. Assis sur une chaise en plastique. Pour les poules, les moutons, les gosses.
Pour son "dedans à lui" surtout, je crois.
La légende veut qu'il aurait épousé une française dans les années '60. Une choriste de studios.
La choriste est morte. Il est encore resté à Paris quelques années, à trainer comme musicien de cessions d'enregistrement chez Barclay entre-autres. Aux studios Ferber aussi.
A la porte de Bagnolet, on l'appelait "le touareg". Il est arrivé au Sénégal par dieu sait quel chemin de traverse, il s'était arrêté de parler depuis un chagrin sans nom...
Sur un meuble en fraké, une photo fanée, en noir et blanc, dans un cadre sans vitre, avec Gainsbourg.


(Aquarelle Anne Marie Deschamps)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article