Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

NOIR C'EST NOIR

NOIR C'EST NOIR

A l'hivernage, on assiste à l'arrivée de ce que l'on appelle dans le jargon touristique les "juillettistes", suivis évidemment de près par les "aoûtiens".
Généralement des toubabs de Toubabie, majoritairement de Macronie...
Les congés payés, ça fait voyager, découvrir, visiter, dépenser.
La plupart sont des primos-arrivants au Sénégal. L'Afrique noire a encore ses explorateurs!
J'en ai croisé un couple hier. Un spécimen rare de duettistes juillettistes jouissifs.
Si l'habit ne fait pas le moine, les chaussettes dans les sandales, le bermuda Décathlon, la banane de la Mutuelle du Mans à la ceinture, le chapeau de paille cerclé de peau de zèbre en plastique, ça fait le touriste!
Madame n'est pas en reste avec son collant léopard et ses tongs aux couleurs du pays de la téranga...
Les Bidochons à Saly!
On se moque mais eux, au moins, ont osé sortir de leur hôtel malgré les recommandations habituelles.
- Ne sortez pas, c'est la jungle! Restez au bord de la piscine, le bar est ouvert, la boutique artisanale aussi.
A se demander si les gardiens ne sont pas plus drillés à empêcher les clients de sortir que les antiquaires d'entrer...
Je suis à Saly pour rendre visite à une amie toubab qui tient commerce depuis toujours à Sapcoville.
Débarquent les Bidochons qui souhaitent avoir quelques informations sur les circuits et locations d'engins motorisés. Les Buggy's Blade Runner orange fluo ont la côte sur la Petite Côte!
Étant là amicalement, je cède la place, bien évidemment, à ces clients potentiels.
- Votre guide, il est blanc ou noir?
Dès la première question, ça sent la défiance envers nos chers indigènes...
Le chapelet de questions et de réflexions qui s'en suit me conforte dans ma première impression.
Futé le Margouillat!
Je vous évite les horreurs que mes ouïes ouïrent.
Finalement, croiser un couple de vacanciers racistes dans une station balnéaire sénégalaise qui a dépassé 31% de votes Front National aux dernières présidentielles, c'est logique!
En m'en allant, je me suis souvenu de ce sketch magistral de Raymond Devos dans lequel il y avait cette perle: "J’ai un ami qui est xénophobe. Il déteste à tel point les étrangers que lorsqu’il va dans leur pays, il ne peut pas se supporter !”

(illustration Mireille Dubois Vanhove)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

izmachine 19/07/2017 13:30

...fop jam; de Luis Rego:
-"les chiffres sont accablants; il y a de plus en plus d'etrangers dans le monde"