Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MBIN DIAKAR SUITE

MBIN DIAKAR SUITE

Mbin Diakar serait bien sortie de ses fondations pour venir m'étreindre tant elle semblait heureuse de ses nouvelles portes et fenêtres!
Même encore en chantier, ça lui fait déjà une toute autre gueule!
Le Sénégalais étant un récupérateur de génie, les anciens caissons de volets vont se transformer en table basse, bar et autres sénégalaiseries originales.
Parlez de Lavoisier à un autochtone, il ne connait pas! Pourtant...
"Rien ne se perd, tout se transforme!"
Désormais, j'ai hâte de migrer définitivement en brousse, au village.
Même le jardin se pare de ses plus beaux atouts pour m'aguicher.
- Viens chéri, regarde les bougainvilliers, les orgueils de Chine. Chaque fleur est pour toi. Tu as vu les cotons, les calebassiers, les flamboyants? Touche les baobabs, les rôniers! Tu as envie n'est-ce pas!?!
Faut que je m'y fasse! J'ai un jardin coquin!
Demain, les frères Van Eyck vont peindre la maison. Alexander Calder posera les grilles. Isidore Odorico inventera sa mosaïque de carrelages cassés.
Le Margouillat aime rêver...
Sinon qu'Omar, Ibou, Doudou, Ousmane sont des artistes! Des artisans fraternels, complices avec qui j'ai bonheur de travailler.
Je sais que le labeur, la débrouille à budget serré -voire étranglé- la connaissance des matériaux, des techniques, un certain savoir-faire ancestral vont m'offrir une case où je serai heureux, chez moi!
Mbin Diakar abrite un intéressant vieux fantôme aux cheveux blancs. Demain, cette case sera l'antre aussi d'une âme et d'un vieux lézard bizarre.
Ne cherchez pas à comprendre.

(aquarelle Avelmat Kermari)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article