Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ANIMAL ON EST MAL

ANIMAL ON EST MAL

Le Margouillat vous brossait grossièrement le portrait d'un androphobe dans son "papier" d'hier.
Androphobe, misanthrope et raciste, ça va de soi!
Qu'il vive au Sénégal ou dans la partie septentrionale de la Patagonie ne change rien à l'affaire. Le sale bonhomme n'est bien nulle part!
A contrario, certains sont heureux partout! Là où ils se posent pour quelques heures, pour toute une vie.
C'est mon cousin. Le caméléon!
Ces gens là sont un peu ma famille. Ils captent le positif, ils sont curieux, conviviaux, empathiques. Savent aussi en un instant qui écarter pour rester tranquille, heureux.
Apprivoiser l'endroit où l'on se trouve; se laisser également apprivoiser par les hommes, les femmes, les enfants mais aussi les animaux, la nature.
C'est instinctif, naturel. Le rythme de la rencontre est aléatoire. Immédiat ou prend le temps qu'il faut. C'est selon.

Le comportement de l'homme trouve son origine dans l'animal qu'il était. Thèse inconnue avant que Monsieur Darwin ne vienne mettre son nez dans notre généalogie. Ça, ça m"intéresse!
Dans la famille "domestiques", on retrouve le chien évidemment. Le chat, le hamster, le rat, la souris, le cheval, le poisson... Bizarre!
Dans la catégorie "solitaires", on trouve aussi le hamster, l'écureuil roux, le blaireau, le glouton, entre-autres.
Tiens!?! Pas le Margouillat!?!
Je dois, sans doute, être alors rangé dans les marsupiaux, certains cloportes et le chat!
Étonnant que certaines espèces se retrouvent dans des classifications différentes. Question de race peut-être...
C'est en lisant une étude sur le comportement des animaux que j'essaie de trouver mon totem. Pas facile! Inclassable sans doute...
Je vais donc rester Margouillat, ça me va!
Pourtant, ceux qui me connaissent un tant soit peu estiment que je ne me dore pas assez au soleil, que je ne fais pas assez de pompes, que je ne chasse pas la margouillate à longueur de journée, que je suis trop gastronome pour me contenter de petits insectes crus...
Mes amis, parce-qu'ils sont mes amis, ne me parlent jamais de mes écailles, de ma langue ni de ma queue. Merci, vous êtes des potes!

Le juke-box allume ses néons. La platine se met à tourner. Le bras va chercher un vieux 45 tours de 1968...
"Animal on est mal" Gérard Manset.

(illustrateur inconnu)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article