Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FIN D'HIVERNAGE

FIN D'HIVERNAGE

Doucement l'hivernage abandonne la terre sénégalaise.
Les dernières pluies, les dernières averses, les dernières gouttes au goutte à goutte.
Bientôt l'herbage va se dessécher, brunir, brûler. Les marigots agoniser, les nénuphars hiberner, attendre le prochain miracle de la nature; renaître dans plus de neufs mois...
Dix millions de prodiges!
Imaginez: près de deux cent soixante dix jours sans le moindre soupçon d'eau!
Ce ne sont pas les rares rosées de l'aube, évaporées parfois même avant que le souimanga ne vienne percer une perle d'aiguail, qui vont étancher la nature.
Cette année, les récoltes seront bonnes! Pas de tornades, pas de tempêtes, pas de criquets pèlerins et des ondées quasi parfaites depuis fin juin.
On va remplir les greniers de mil, de sorgo. Les camemberts d'arachides vont éclore dans les champs. Les transhumances vont s'inverser. Les charettes passer de villages en concessions, de concessions en marchés...
En mer, le poulpe s'épuise. Les grandes marées s’essoufflent, le Gulfstream s'éloigne.
Bientôt, les migrateurs vont revenir du bout d'un monde qui refroidit. Le Djoudj, le Sine, le Saloum ouvrent leurs bras, leurs deltas.
Baobab va perdre ses feuilles, ses pains de singe. Les chauves-souris iront se pendre ailleurs.
Les chaleurs moites d'octobre descendront petit à petit sur le grand thermomètre des saisons avant de dégringoler parfois sous les vingt degrés certaines nuits.
Les gosses vont rentrer à l'école, les touristes vont revenir. Inch Allah.

(aquarelle Anne Le Maître)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article