Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

NEURASTHENIE

NEURASTHENIE

Je vis au Sénégal. lui, en Neurasthénie!
Pourtant, nous habitons tous deux au pays de Senghor, de la téranga, du thiéboudiène et de Youssou Ndour.
Mon copain a le cafard. Dépression, hypocondrie, spleen, vague à l'âme, mélancolie...
Il est parfois étonnant de constater les différences de captation, d'appréhension de ce pays. La gestion de gens venant vivre ici, à l'année au Sénégal.
Certains deviennent des sardinelles, de la fraie quasi instantanément. Ils sont comme des poissons dans l'eau dès leur arrivée à Yoff.
D'autres apprennent à nager. Aiment, le temps des vacances, de quelques mois l'an en résidence.
Y vivre à l'année, c'est vraiment autre chose!
L'hivernage, c'est sensationnellement superbe et magnifique... mais, faut s'adapter, aimer.
Mon pote n'apprécie pas la chaleur moite, l'humidité, les moustiques, les bêbêtes. Il n'aime pas les flaques d'eau stagnante, les coulées de sable boueux sur le goudron, les détritus qui voyagent au gré des torrents d'eau...
Il s'ennuie du trop peu de toubabs, d'établissements fermés.
Hors de question de rentrer en Toubabie, évidemment! On a sa fierté! Mais, vivement qu'il retrouve le Sénégal qu'il connait; celui du temps des vacances à Saly Portudal...
Il ne se passe pas trois jours sans qu'il entre dans une officine. Mal au ventre, mal à la tête, piqûre qui s'infecte, tourista.
J'ai de la chance! La pharmacie de brousse n'est qu'à dix kilomètres de Mbin Diakar! Et, Alhamdoulilah, je vais bien!
Quand je lui ai expliqué mon village de brousse, il n'a pas compris. Il n'est d'ailleurs pas le seul...

Le relationnel filtré, choisi, calibré et géré est également très important! Savoir bien s'entourer. Pouvoir évaluer, évacuer les gens nocifs, nuisibles. S'écarter de dangers pourtant souvent évidents. Éviter les rencontres piégeuses.
Vite dit. Complexe parfois.
Et, donneur de leçons, c'est pas dans les statuts du Margouillat!

Consolation, “Avoir des problèmes vous apprend à les gérer” (Oliver Wendell Holmes)

Se créer des problèmes, ici, c'est plus fatiguant à gérer, à résoudre.
Au Sénégal, s'il doit être écrit une chose importante au fronton de sa ligne de vie, c'est "amoul solo".

(aquarelle Eric Lacomde)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article