Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MUE

MUE

Avec la fin de l'hivernage s'achève également la période des amours.
C'est alors que le margouillat mâle perd la tête.
La jaune, celle qui lui permettait de draguer grave, de ne pas faire des pompes seul et inutilement...

Ce mois-ci, aussi, le Margouillat mue!
Changement de peau, de domicile, de vie, d'environnement.
Au revoir Océan! On se reverra souvent. Sous d'autres cieux, d'autres lieux.
D'autres oiseaux, d'autres rats, d'autres chats. De nouveaux margouillats...
Changement de relationnel quotidien également.
Même si mes amis restent mes amis, mes potes; parce que le tri est sélectif, permanant!
D'écriture, peut-être, aussi, parfois. Va-t-en savoir!
Poésie tendre, corrosive, lapidaire, émerveillée.
Et, motion pour l'émotion.
Prose qui ose, de temps en temps; quand ça déborde un peu trop; du côté du trop plein.
Anecdotes de brousse; d'autres d'un autre univers: Saly, Dakar, Cap, Saint Louis... Priez pour nous!
Mbin Diakar s'est faite belle, accueillante, impatiente. Irrésistible.
La Vieille Anglaise est fébrile, piaffe. Elle va avoir sa place de parking au jardin, sous le flamboyant.
Le Margouillat vous enverra des cartes postales...

(aquarelle Michelle Vauquier)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article