Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

UN AUTRE SENEGAL

UN AUTRE SENEGAL

Il est des blagues éculées qui continuent à avoir du succès ici, au Sénégal. Enfin, surtout à Saly, Dakar ou Cap...
Et, croyez-en le vieux lézard, les femmes ne sont pas en reste. Bien loin de là!
Côté toubab:
- Ah moi, le matin, au réveil, il me le faut grand, noir et fort!
- Hi! Hi! tu parles de ton café j'espère ma chérie!?!...
Côté indigène:
- A midi, j'ai besoin d'un p'tit blanc...
- Ha! Ha! Moi, c'est le soir. Même s'il n'est plus trop frais...
On s'émoustille, on s'encanaille comme on peut, n'est-ce pas!?!

En brousse, ce n'est pas pareil. Tout est réellement différent. Les touristes sont très clairsemés, les résidents et les expat' aussi.
Rares sont les relations...disons...particulières. L'argent, le sexe n'entrent quasi pas en ligne de compte. Il y a des exceptions, évidemment. Sinon, à quoi serviraient-elles? Je vous le demande!
C'est cette sérénité, cette loyauté de fréquentation que les reptiles de ma race viennent chercher ici.
Et puis, surtout: la beauté des paysages, même les plus arides. Qui a t'il de plus beau qu'un tan? Un autre tan? Une forêt de palmiers rôniers noyée dans la brume légère du petit matin? Quelque tumulus funéraire, sentinelle frissonnante sous la lune? Un marigot-bistro à myriade d'oiseaux? Un bolong étroit et mystérieux où niche la vie? Une mangrove perdue qui cherche l'océan?
Observez la circulation des charrettes sur les tans, sur les pistes. C'est tellement riche d'enseignements, de couleurs, de rires malgré le labeur et la chaleur!
Regardez les enfants qui jouent dans les cours de concessions. Entre corvées de gosses et récréations, souvent, sans autre jouet que leur imagination...
Guettez les devantures de bitiks, les étals, les marchés. Les fruits, les légumes, les fripes qui pendent au bout d'une ficelle ou en vrac sur le sable. Les bidons jaunes, verts, bleus qui mosaïquent les places.
Et puis, cette incroyable anarchie bon-enfant, ce "bordel" nonchalant, exubérant, pittoresque, odorant, bruyant, chatoyant. C'est l'Afrique! Encore tellement fidèle aux chromos naïfs de nos imaginaires de petit toubab.
Bien-sûr, maintenant, il y a les téléphones portables, les écouteurs dans les oreilles, les Jakartas pétaradants, le plastique chinetoque, les casquettes HongKongNike, les montres Swatchose...
Mais, les rires, les mangues, les pastèques, les boubous, les coiffes, les ânes-charrette, les tapes amicales, fraternelles sur l'épaule ou le bras, les espiègleries de gamines en uniforme, de Mamas édentées, de petits saï-saï-pieds-nickelés tongués, le vagabondage des moutons, des chèvres, des cochons... ça ne se raconte pas, ça se vit!

(illustration Franck Russel Bidounga)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article