Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

MOI TARZAN

MOI TARZAN

Au jardin de Mbin Diakar, les coupes sont rares!
Lorsque le Margouillat prend possession de ses terres et de ses bâtis à l'orée du petit village de brousse, le jardin sort d'une agonie de trois années.
Trois ans de coupes effrénées, à la limite de l'amputation pour ne devoir arroser qu'un minimum. Le "gardien" des lieux attendant qu'un vieux fou rachète la maison qu'il occupe et tente d'entretenir sans salaire.
Le dof débarque avec sa Lorgnette et ses lubies.
La richesse du jardin réside dans le nombre et la variété des arbres, des arbustes. Baobabs, cocotiers, palmiers rôniers, cotonniers, jujubiers, orgueils de Chine, calebassiers, bougainvilliers principalement.
Le vieux lézard plante alors ce qu'il estime manquer à son Éden. Fleurs en pagaille, citronniers, pamplemoussiers, orangers, mandariniers, papayers et manguier.
Je garde bien évidemment le "gardien" quelques heures semaine afin qu'il perçoive un salaire et se transforme en "jardinier". Mutation passablement réussie...
D'autant qu'Ibrahima - dit Ibou - reçoit l'ordre impérieux de laisser tout pousser anarchiquement. Son rôle se limitant à arroser et ratisser Mbin Diakar.
- Ah, ça, c'est cool! Dingue mais "trankil".
En une année, le petit terrain s'est transformé en une jungle fantastique!
Lazare slalome désormais dans cette nature exubérante qu'ont adoptés oiseaux et autres bêbêtes locales. Seul inconvénient, le risque que certain serpent n'apprécie mon paradis...
Mille couleurs explosent, mille parfums s'éclatent à m'offrir leurs odeurs d'Afrique.
Quelques grincheux s'en viennent me prédire l'enfer.
- Tu ne vas pas t'en sortir! Tes plantes vont te submerger...
Je vais vous faire un aveu. Je rêvais de vivre dans ce genre de jungle! Une vieille histoire d'enfance entre Edgar Rice Burroughs et le Margouillat. J'attends désormais Cheeta... et Jane. Why not!?!

(aquarelle Uffe Boesen)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article