Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

BRITISH LOVE STORY

BRITISH LOVE STORY

Fortuitement, la Vieille Anglaise se gare à côté d'une sœur à elle. Une jeunette de vingt cinq ans, version châssis long.
La gamine est orange, magnifiquement restaurée, ultra-équipée, customisée, relookée. Superbe!
Curieuse, la Lorgnette lorgne. L'intérieur est à l'unisson du plumage. Gps, multiprises USB, lecteur de carte halogène, sellerie Reccaro, Sono Bose six enceintes, frigo box, etcétéra...
- Dis donc old lizard of my buttocks!?! C'est pas toi qui m'offrirais ça!?!
Je fais celui qui n'a rien entendu. Je n'ai d'ailleurs, bien évidemment, rien entendu mais, comme l'impression qu'elle me hurle sa jalousie, ses reproches les plus douloureux avec une véhémence toute British...
Quelle idée aussi de me parquer à côté de cette pin-up botoxée!?!
Je jette un coup d’œil à la plaque d'immatriculation. Gambia.
Je comprends dès lors un peu mieux. Les pays d'Afrique issus d'anciennes colonies britanniques ont encore une flotte roulante de Land Rover très riche. Et quelques tailors aussi...
Je ne me souviens plus si le Margouillat vous a déjà conté le curriculum vitae du Def.
Construite et assemblée à Solihull en Angleterre, elle fut achetée neuve à Turin, en Italie, en 1986. Descendue par autoroutes, goudrons et pistes du désert, ma Lady a bourlingué, bouffé du sable, des pistes caillouteuses, des gués, des boues, des tans, des nids de poules, des cratères d'autruche, des gendarmes couchés, des "bougé-bougé" jusqu'au jour où les propriétaires, fatigués, s'en sont retournés finir leurs jours au pays natal.
J'ai donc hérité d'une broussarde de première main! "Premier propriétaire".
Rebelle, salope ou maquillée, la belle a vômi son moteur et sa boite de vitesse en quelques semaines...
Le porte monnaie de Lazare étant ce qu'il est, je me suis contenté de changer moteur, boite et amortisseurs en abandonnant toute illusion de rafraîchir ma bonne vieille complice.
Et puis, je vais vous avouer un truc, son apparence et son état sont en totale osmose avec la déglinguitude de son propriétaire. Le couple parfait!
N'ayez pas pitié bonnes gens, nous sommes heureux!
Si vous saviez les parties de jantes en l'air qu'on se paie encore elle et moi...

(illustration E.P.Jacobs:  Blake & Mortimer "Le sanctuaire du Gondwana")

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article