Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

C'EST MA VIE

C'EST MA VIE

"Il faut tourner la page..." (juke-box)
Revenir à l'essentiel, au calme, à la sérénité, aux lieux bénis des dieux où Baobab est roi, Fromager prince consort, Figuier étrangleur enlaçant, Acacia joker piquant.
Se caler les fesses tout à côté de crabes craintifs et observer Mademoiselle Aigrette ardoisée magasiner au rayon poissonnerie. Admirer Martin pêcheur affûté. Camarader avec Biquette lécheuse de feuilles mortes.
Palabrer avec Mariama qui n'a pas renoncé à m'épouser, moins encore à me vendre ses jolis gri-gri, quelque bin-bin dont elle me montre l'exposition désirable sur son ventre d'ébène...
Rire avec Tapha, le vieil édenté aux cheveux blancs qui me raconte encore comment sa femme l'a marabouté à Pikine, quand il était ministre des armées...
- Tu ne sais pas! Mais, le Président Senghor m'a embrassé! là! Sur les deux joues!
Revoir Oumou qui, de sa petite plage, entre deux langues de palétuviers, me fait signe de la rejoindre.
- Tu veux quelques huîtres mon ami?
- Pas aujourd'hui Oumou. Comment vas-tu?
- Sénégalaisement tu vois. Je suis fatiguée. Hier on a ramassé l'arachide. Mon dos est cadavéré!

Voilà l'essentiel! Du moins, mon essentiel! Mon vital, ma vie. La nature, et, dedans, quelques êtres humains qui m'enchantent. Des simples, des gentils, des penseurs inconscients, des psychiatres qui s'ignorent, des clowns gais ou tristes qui savent encore me faire applaudir avec le cœur. L'émotion.

Quitter la presqu'île, rentrer à Mbin Diakar par la digue cabossée. Laisser la Vieille Anglaise jouer les funambules entre deux eaux.
Embarquer une Maman, petite fille dans le dos, bassine de bois sur la tête. Les déposer sur le goudron. Merci pour le sourire et ce parfum de lessive dans l'habitacle du Def...

(aquarelle Malela)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article