Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

MESSAGE: SOIS SAGE

MESSAGE: SOIS SAGE

Deux courriers quasi similaires sont arrivés sur le bureau de ma Lorgnette de secrétaire.
Deux commentaires "en privé" comme on dit aujourd'hui sur les réseaux sociaux. Pas anonymes par la force des choses et émanant de deux sénégalais. Un homme et une femme (chabadabada).
Si vous le permettez, je résume les deux missives qui font évidemment référence au papier d'hier (benediction).
- Vous ne devriez pas parler de ces choses là (la dame).
- Méfie-toi Margouillat; il y a des choses qu'on ne peut pas écrire. Tu risques tes écailles... (le monsieur).
 Si j'ajoute le déni prévisible d'un commentateur habituel, le vieux lézard a de la réflexion à se faire sur l'oreiller...
Menacé, ce n'est pas la première fois. Il est, entre autre, un marabout qui, bien que Grand Maître Voyant, n'a pas encore trouvé le lézard pour le cadavérer comme il l'a promis voici plus d'un an...
Je sais pertinemment bien qu'il est souvent délicat de dévoiler certaines choses, certains pratiques, certaines coutumes.
Le Gourou du Saloum n'est d'ailleurs pas trop friand de divulguer certaines mœurs d'ici. Il faut être né au Sénégal, être initié, savoir, connaître pour comprendre vraiment.
Tenter d'expliquer peut être délicat, maladroit.
Si parfois, j'esquisse un fait, une réalité, je ne juge pas! J'exprime ma tristesse, ma colère, mon désarroi, mon incompréhension de toubab.
Ma joie aussi! Quelquefois. Mon plaisir de constater que c'est "tellement mieux ici".

(illustration Sylphide)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article