Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

CALAO AND CO

CALAO AND CO

Si la Lorgnette a bien compté, ce sont trois petits calaos qui se sont pointés hier au snack bar de Mbin Diakar. Bien évidemment encadrés par Monsieur baay et Madame yaay.
Du coup, le mâle ne vient plus fracasser mes vitres par solitude désespérée. Olof apprécie...
D'autant que le spectacle de la famille calao picorant et s'ébrouant dans la pataugeoire le ravit!
"J'observe, j'essaie de comprendre, je ne bronche pas, je suis sage comme une image."
Le seul qui reste désormais hors de portée du chien, c'est l’écureuil fouisseur. Le vieux lézard s'est donc ingénié à lui suspendre une petite mangeoire à hauteur rassurante.
C'est fou ce qu'on peut bricoler avec une coquille de yet!

Le Margouillat se faisait la réflexion qu'il n'y avait, à sa connaissance, quasi aucun oiseau jaune au Sénégal si on excepte la petite tache sur le crâne du Gonolec, la gorge du Guêpier nain, le migrateur Loriot d'Eurasie, le multicolore Youyou et, bien évidemment le Tisserin gendarme!
Que mon Jean Marie d'ornithologue me corrige si j'ai tout faux mais, amoul Canari ici!

Pourquoi cette fixation sur le jaune!?!
Aucune idée!
ah si!

"À mes oiseaux piaillant debout
Chinés sous les becs de la nuit
Avec leur crêpe de coutil
Et leur fourreau fleuri de trous
À mes compaings du pain rassis
À mes frangins de l´entre bise
À ceux qui gerçaient leur chemise
Au givre des pernods-minuit..."

Léo Ferré "le chien"

(aquarelliste inconnu)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article