Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

EXCELLENCE

EXCELLENCE

Combien de fois ne vous ai-je narré les ciels de nuits africains!?!
Ces milliards d'étoiles, ces galaxies que l'on devine, ces mystères de l'infini...
Quand je me retrouve, la nuit, la tête en l'air, admiratif, tout est à moi!
Aux pangols aussi. Aux oiseaux nocturnes, aux insectes, aux rongeurs, aux chauves-souris et à quelques millions de bestioles qui affectionnent, comme moi, ces ténèbres fantastiques.
Voici deux jours, le vieux lézard s'est posé dans une galaxie cinq étoiles...
Un peu pauvre me direz-vous!?!
Paradoxe! Ce cinq étoiles est habité de riches! N'est donc pas mon univers...
Si ce n'est pas "mon monde", l'expérience est enrichissante! J'y ai rencontré des gens agréables qui gèrent admirablement l'un des plus grand et prestigieux réceptif du Sénégal.
Mais, ce n'est pas pour cet hôtel, ni pour ses dirigeants que j'ai eu envie d'écrire ce papier. Encore moins pour ceux et celles qui le fréquentent...
J'avais simplement envie de mettre en avant le savoir faire, la classe, l'efficacité, le métier et la gentillesse du personnel de ce réceptif haut de gamme.
Le Margouillat estime qu'il doit y avoir plus de deux cent personnes qui travaillent dans cet établissement.
Vous connaissez le Gourou du Saloum; il aime fréquenter "le local"!
Alors que la plupart des touristes ignorent la plupart du temps leurs "serviteurs", le reptile n'a eu de cesse de saluer le personnel. Un sourire, un petit mot gentil, une question d'intérêt pour ce qu'ils font, d'où ils sont, qui ils sont.
J'y ai également retrouvé de vieilles connaissances. Quelques antiquaires, quelques banabanas, triés sur le volet, qui ont le droit d'exposer leur artisanat à l'une des entrées de l'hôtel.
Ça fait couleur locale, ça rappelle dans quel pays on se trouve, aussi...
Les retrouvailles chaleureuses, l'incompréhension aussi de me voir...là!
Je termine par la raison de la margouillade du jour: Éduquer un sénégalais, offrez-lui la chance de s'élever, d'apprendre, de montrer de quoi il est capable. Vous avez alors une personne qui sait parfaitement travailler dans ce milieu très particulier d'un réceptif de luxe. Avec toutes les hautes exigences que cela comporte.
Ajoutez-y qui elle est, viscéralement, de par ses racines, sa culture. Cet énorme "plus" qu'est d'être africain, sénégalais!
Ce sourire, ces mouvements incomparables du corps, cette grâce innée, ce sens vrai de la Téranga qui sourd encore quoi qu'en disent certains.
J'ai aimé mon court séjour parce-que j'ai admiré ces gens là!

ps: Imaginez la Vieille Anglaise dans le parking de ce grand hôtel, la dégaine broussarde du Margouillat déambulant dans ce bijou balnéaire. Elle et moi, on a bien rigolé!

(illustration Maurice Le Scouëzec)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article