Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

BRIDGE OVER TROUBLED WATER

BRIDGE OVER TROUBLED WATER

Dimanche. Le Margouillat déguste un excellent domoda au village.
Il est assez tard. Messe dominicale pour les uns, grasse matinée après la prière du matin pour les autres... La nonchalance est aussi une religion.
Entre un jeune dans la concession. Au vu de sa démarche et de son élocution; Il a dû prendre l'apéritif chez Fatou, au village voisin...
- Hé toubab! L'oiseau de mauvaise augure picore dans notre gamelle!?!
- Tu vas bien? L'université t'a viré? Pourquoi "oiseau de mauvaise augure"?
- Non, là, c'est vacances! Ben, t'avais dit qu'on aurait des problèmes d'eau... Et, ça y est, on en a!
Il est vrai que, l'an dernier déjà, le vieux lézard avait reniflé une sale affaire, une magouille, un détournement d'eau. J'en avais d'ailleurs écrit un papier à l'époque.
Sinon que je n'imaginais pas, je ne soupçonnais pas que les autres raisons de la parcimonie de liquide précieux étaient énormes, scandaleuses, bien masquées. Erreurs inimaginables des ingénieurs en hydraulique, marché parallèle, disparition de forages, de canalisations, de tuyaux, manque d'entretien, d'anticipation de la demande et un je-m’en-foutisme typiquement typique des autorités et des responsables...
- Tu sais, à Mermoz, on a aussi ce problème d'eau. C'est partout quoi!?!

En rentrant par les ruelles sablonneuses, Lazare baillait aux corneilles en observant deux vautours tourner en rond dans le ciel, du côté des champs.
Une charogne sans doute.
Un ange, les ailes chargées d'une bassine d'eau trop lourde passa...
Drôle d'atmosphère de ces temps-ci. On sent le manque d'eau. Les femmes peinent aux puits fatigués, les charretiers se font du blé hors récolte en transportant des bidons devenus hors de prix.
Les animaux errent, vont de point d'eau taris en puits saumâtre.
La soif tenaille. Moins de lessive sur les clôtures de palmes de rônier. Moins de touristes aux endroits censés, en cette saison, drainer le gagne-pain de l'année...
Les bidons de Kirène disparaissent des étals, des bitiks en moins de temps qu'il ne faut pour la consommer.
Le village semble morose, fatigué. Sauf quand arrive le camion citerne sur la place publique!
Des gosses, des guetteurs alertent les femmes, les mamans, les grandes sœurs. Tout le monde accourt! On crie, on rit, on chante, on se bouscule en rigolades.
On oublie que c'est dur, que ça dure, que c'est lourd, que la concession est loin, que la charrette est chère.
Des malines, des courageuses, des opportunistes ont installé leur étal provisoire.
"Provisoire"... du moins, on l'espère...
Bonbons, pain, couscous, thé, café, sucré...
Les français n'ont pas de pétrole. Ici, on va avoir du pétrole! Du gaz même! On n''a pas d'eau mais on a des idées. Aussi!

(aquarelle Mathias)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article