Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

MALADRESSE

MALADRESSE

"C'est plutôt joli, la maladresse!
C'est l'art des gens qui ont trop de poésie dans la tête..."

J'ai découvert cette définition sur le mur d'une amie.
C'est souvent riche un mur! Qu'il soit de brique ou virtuel...
Ces mots semblent anonymes. Dommage, le vieux lézard a beaucoup aimé.
Même si je sais des maladroits énervants, horripilants; des catastrophiques ambulants!
Certains poussent le vice à être tant désolants qu'on se retrouve à rire. Bien que le ricanement puisse parfois être teinté de jaune crispant...

Le Margouillat se souvient de ce que certains résidents salysiens appellent honteusement une "fatou". Anna! Une adorable Diola qui était réellement devenue "de notre famille" quand nous séjournions encore à la lisière de Saly.
Rieuse à souhait, excellente cuisinière, bosseuse compétente et meilleure copine de mes adolescentes de filles.
Une perle casamançaise qui enchantait nos vacances et gérait parfaitement la maison en notre absence.
Sinon qu'Anna était également "employée de maison" chez une lointaine voisine. Celle-ci venait se plaindre fréquemment du côté "Miss catastrophe" de celle que nous trouvions "fée du logis".
- Elle laisse cramer le repas, elle casse la vaisselle, elle brûle les vêtements en repassant, elle renverse tout, c'est une calamité!

Il est des gens tellement énervants, stressants, jamais contents qu'ils en arrivent à modifier le comportement d'une personne pourtant très compétente.
Dans ce genre de rencontre, mieux vaut s'en aller ou planter en soi quelques graines de poésie!

(aquarelle Mary White)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article