Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

MAMAN CONFITURE

MAMAN CONFITURE

"J'ai trempé mon doigt dans la confiture
turelure
Ça sentait les abeilles
Ça sentait les groseilles
Ça sentait le soleil
J'ai trempé mon doigt dans la confiture
Puis je l'ai sucé
Comme on suce les joues de bonne grand-maman
Qui n'a plus mal aux dents
Et qui parle de fées...
Puis je l'ai sucé
Sucé
Mais tellement sucé
Que je l'ai avalé."
(René de Obaldia)

René de Obaldia a 101 ans! Et, Monsieur l'académicien, avec ou sans son habit, est encore vert...
Faut-il que le cerveau carbure parfois étrangement pour se retrouver au beau milieu d'une concession Sérère, en brousse, et se souvenir de cette célèbre comptine.
Il faut vous dire qu'autour du vieux lézard, les ustensiles de cuisine sont tous dévoués à la confection de confitures et que les parfums enivrent.
Dans le Saloum, les fées de la confiture sont nombreuses. Mangues, bissap abondent.
Mais il y aussi pléthore d'autres fruits: citron, papaye, goyave, tamarin, cajou, ananas, orange, pamplemousse, coco, bouye, banane, madd, ditakh, gingembre, corossol, melon...
Certains viennent de Casamance, d'autres de la région du fleuve. Les fruits voyagent au gré des opportunités de déplacements familiaux, de galeries de cars rapides ou de 7places...
Au village du Margouillat, elles sont principalement deux à se disputer la médaille d'or de meilleure "Maman Confiture". J'ai mon penchant gourmand mais, je préfère ne pas le révéler ici; ce sont des copines...
Ma consommation est quotidienne. Un petit déjeuner de nuit sans confiture et beurre salé est un jour qui commence mal...
Si Lazare se lève vraiment à une heure trop indue, il n'est pas rare alors qu'un second p'tit déj' ne se pointe vers les 10 heures du matin.
Ma merveilleuse amie est également la reine des sirops!
Vous n'imaginez pas les arômes auxquels j'ai eu droit!
Quand j'étais petit, Maman, grand mère et arrière grand mère consacraient ensemble tout un week-end à mixturer ce que l'on appelait alors les "conserves" pour l'hiver. Confitures, compotes et bocaux stérilisés de légumes... plus quelques alcools coquins dont elles avaient le secret.
Aujourd'hui, même au Sénégal, "on" va chez Auchan...

(aquarelle David Chauvin)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article