Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

TANGANA CONFINEMENT

TANGANA CONFINEMENT

En ces temps incertains où la distanciation sociale, le port du masque, de gants, le lavage de mains et la méfiance en son voisin sont ce qu'ils sont, vous imaginez bien que le vieux lézard fréquente moins encore ses semblables.
N'étant pas physionomiste, j'aurais également trop peur d'encore moins reconnaître une connaissance masquée...

Je plaisante ! Ici, à part Zorro, Ghostface, Hannibal Lecter et les tortues Ninja, quasi personne ne porte encore de masque.
On subodore une certaine retenue dans la convivialité, on embrasse moins, on accolade moins, on "give my five" moins.
Ici, au pays si chaleureux, cela devient rapidement très étrange. Torop même !

Au bled voisin, si l'on excepte le petit marché le long du goudron, le vulcanisateur, le garagiste, la bitik Wari-mercerie-droguerie-alimentation, le réparateur de portables, celui de Jakartas, la cabine Orange Money, la mareyeuse, la dibiterie, l'étal des venants, celui du fripier, la marchande de mèches et rajouts, la quincaillerie, le menuisier, le soudeur métallique, l'essencerie, le coiffeur, le dépôt boissons et quelques autres... tout est fermé !
Tout, c'est à dire les campements, les restaurants et les bistrots.
Si ça ne l'était réellement pour les patrons et leur personnel, Lazare oserait écrire que c'est une catastrophe pour les quelques vieux toubabs de brousse qui vivent ici toute l'année.
C'est qu'on a ses habitudes ! Apéro, re-apéro, re-re-apéro, matage du popotin de la serveuse, palabres et potins du coin, plat du jour, café, pousse café avant la sieste "at home" et retour sur sa chaise: un dernier pour la route, pour le frais vers dix huit heures trente.

Hier, un tangana discret a rouvert son volet.
Par quel vent confident, par quel djembé délateur le quatuor a t-il été au parfum de l'aubaine ? Mystère de l'Afrique!
Toujours est-il qu'Athos, Porthos, Aramis et D'artagnan y ont campé la journée !

Aquarelle Armand Feldmann

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article