Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

AUPRÈS DE NOS ARBRES

AUPRÈS DE NOS ARBRES

Puisque le vieux lézard semble en panne d'inspiration, il s'est replongé dans un sujet passionnant dont il suit les avancées scientifiques depuis bien longtemps.

Je ne désespère pas qu'un arbre, un soir, me réponde...
Ne fût-ce qu'un signe "je sais que tu m'aimes".

Si Lazare a épousé la cause animale avant même de savoir se tenir debout, il a fallu attendre le premier bouquet de fleurs des champs offert à ma Maman pour prendre conscience que la flore est vivante et tellement plus puissante que nous, pauvres bipèdes assassins.

J'ai eu l'envie de titrer ce papier "Le toubab qui murmure à l'écorce des baobabs"
Déjà écrit, chaque aurore me voit aller poser la main sur le tronc de mon boumak Adansonia digitata. Un rite. Parfois, un simple "salut", parfois un plus long discours, un questionnement, une caresse métaphysique...
Le reptile du Saloum sait depuis longtemps que les arbres communiquent entre eux. Chaque jour, la science nous édifie sur cet étrange murmure racinien, feuillu, champignonnaire. L'homme n'en est qu'au début de découvertes fantastiques.

Si les arbres du Sénégal communiquent entre eux, j'ai bien peur que tous tremblent et cauchemardent...
Je n'en suis que plus tendre et attentif.
Ce n'est même plus de la poésie, c'est un combat.

aquarelle Carine Minguet

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article