Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

EXPÉDITION BONHEUR

EXPÉDITION BONHEUR

Entre le village où le vieux lézard exécute ses pompes ridicules et inutiles à longueur d'années et l'embarcadère de Ndangane, à peine huit kilomètres.
Mes petites voisines ont entre neuf et quatorze ans.
Jamais elles ne sont allées découvrir l'endroit où l'on embarque - et débarque - pour les îles du Saloum. Elle n'ont jamais vu l'eau du fleuve; encore moins la mer qu'on voit danser le long des golfes clairs.
Après l'obtention d'un acquiescement parental, Lazare a donc envéhiculisé son petit monde dans la Tibétaine. Direction les pontons des Aventuriers !

Autant au hameau ces demoiselles se sentent chez elles - genre: "Bouge-toi d'là, t'es pas d'ma bande" - autant au bord du delta, c'est une autre histoire...
- Lazare, donne-moi la main, Lazare on reste avec toi hein ? Tu pars pas sans nous, dis ?
Vous imaginez bien que ma responsabilité est grande et les petites petites.
Nous sommes allé boire un sucré au bord de l'eau. Les pirogues éclaboussaient leurs yeux de curiosité, d'émerveillement.
Amoul touristes évidemment mais, une activité quotidienne des journaliers qui embarquent sable, briques, ciment, bois, eau, riz, bétail etcétéra pour approvisionner les insulaires.
- Le cheval et sa charrette dans l'eau !?! Lazare ! Ils vont se noyer !
- Mais non ma puce ! C'est pour charger dans la pirogue, amoul solo !
- On ira une autre fois se promener en pirogue, dis, Lazare !?!

Il  y aura donc une autre fois...

Avant de rentrer au village, nous sommes allé faire quelques courses à la bitik qui - Oh surprise ! - vend des bonbons en vrac...

Que voulez-vous que je vous dise ? Quand on a ses petits enfants à cinq mille kilomètres, on se fait plaisir.

Aquarelle Stephen Scott Young

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article