Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

LES TEMPS CHANGENT ?

LES TEMPS CHANGENT ?

Fin du siècle dernier, Abdou Diouf est au pouvoir. Second Président du Sénégal après Senghor. Avant Wade et Sall.
Ni pire ni meilleur, l'homme de Louga bénéficie pourtant, à posteriori, d'un bilan dit "satisfaisant".

Simple touriste découvrant l'Afrique de l'Ouest, Lazare ne se souvient que du billet de cinq mille glissé négligemment dans le passeport pour passer la douane de Yoff, des "mange mille" en uniforme qui se payaient leur salaire - rarement honoré par l'État - sur le dos des automobilistes, des instituteurs vendant matériel et mobilier scolaire pour "gagner" leur dû... et la pauvreté de quelques années de sécheresse.

L'explosion du tourisme - on lui doit le création de Saly - en ces années de gloire.

Détenteur de trois mandats, échouant d'un quatrième devant l'ineffable Abdoulaye Wade, Abdou Diouf s'est prononcé hier sur ces Présidents africains qui aspirent à un troisième tour de piste présidentiel.

"À la tête d'un État, deux mandats suffisent largement"...

Bien évidemment, le journaliste n'a pas osé demander le "comment du pourquoi"...
Assez pour transformer le pays durablement ? Le faire avancer socialement ? S'enrichir personnellement ?
Le pouvoir et l'argent détricotent la richissime Afrique depuis que ce continent fut découvert, asservi et pillé avec la bénédiction de Chefs cupides et sans scrupules posés par les colons arabes et européens sur des trônes dorés et puants d'ignominies.
La race humaine...

illustration Guy Tyrolien

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article