Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

TRAIN DE NUIT

TRAIN DE NUIT

Lazare, un peu hagard, regarde son entrain quitter le quai, dépasser la gare, s'en aller sans lui...

Certaines aubes sont ainsi ! Le wagon-lit dispense le son-somnifère des roues qui courent sur le rail; la loco motive au rendormissement...
A l'aurore, j'ai raté ma correspondance !

Les vapeurs de la nuit ouatent encore le petit matin blafard de limbes de coton se dispersant avec langueur. Le vieux lézard somnole...

Gares de Saint Louis, Louga, Kebemer, Thiès, Tambacounda... votre délabrement inspire l'imaginaire de vos gloires anciennes. Nostalgies antalgiques...

Allergique au rails de coke, le reptile s'en va se requinquer d'un énième café; tenter un dernier aiguillage, se chercher la voie d'un lundi, un passage à niveau sans geste barrière...

Délires dérisoires d'un lézard fatigué

illustrateur inconnu

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article