Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

POUSSIÈRE

POUSSIÈRE

"Homme, souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière"
(Genèse)

Lazare s'est donc, hier, débarrassé de quelques cadavres.
Non pas encombrants mais, bien tapis sournoisement au-dessus de la garde-robe en béton lissé de la chambre.
Opération "grand nettoyage" !

Quand vous vivez en brousse sablonneuse, que les fenêtres sont ouvertes trois cent soixante cinq jours par an, que votre case est idéalement orientée pour vous offrir un courant d'air naturel quasi permanent et, qu'il est bien connu que les moustiquaires ne filtrent que les bêbêtes... vous vous retrouver à cohabiter avec une poudre gris douteux, une farine honteuse qui déshonore votre réputation de lézard propre quand le hasard lève le voile sur un cache misère.
C'est très hypocrite la poussière ! Ça se cache, se planque, se dissimule, se tapit, se camoufle, se met hors de portée de votre champ de vision.
Le vieux lézard a une gentille dame qui, une fois par semaine, s'en vient "faire le ménage" à Mbin Diakar.
Sinon qu'elle est petite, qu'elle ne prend pas la peine de grimper sur la boundao échelle qui dort au magasin, que c'est "ni vu ni connu"...

Sauf que c'est sans compter sur une bataille de geckos sur la dalle qui dégagea un nuage somptueux jusqu'à ce que l'un d'eux morde la poussière, vaincu et chassé par plus fort que lui.
Ce que je découvris alors dépasse l'entendement.
Je connais une musulmane qui va se faire sonner les cloches fin de la semaine ! Gentiment. Torop conciliant le reptile !

illustration dessin d'enfant

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article