Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

PRAGMATISME

PRAGMATISME

L'Afrique possède un charme presqu'inexplicable. Sinon qu'indéniable !
L'Afrique énerve aussi, souvent. Parce que l'étranger, quel qu'il soit, ne capte pas les codes.
Parce que l'Africain ne pense pas comme l'étranger !
Il a sa culture, ses traditions, ses religions, sa philosophie, sa conception de vie, de résolution. Sa vision.
Ses démerdes, ses débrouilles, ses solutions parce que son environnement naturel, ses gouvernants, ses dérives coloniales anciennes, ses spoliations. Son fatalisme. Entre autres mécaniques intellectuelles...
Si on ajoute la différence de couleur de peau, on se sort pas de l'auberge, on y campe, borné et imbécile jusqu'à son dernier souffle.
L'étranger, a, de tout temps, squatté l'Afrique sans chercher à la comprendre et y trouver un autre mètre étalon que le sien propre !

Au village du Margouillat, sur l'une des pistes qui conduisent au delta, existe, depuis "toujours", un "creux". Une excavation transversale légère mais qui, chaque année, quand revient l'hivernage, se remplit d'eau de pluie, barre le chemin à la plupart des véhicules.
Le "bon sens" étranger serait de combler le fossé une bonne fois pour toutes; même si les moyens techniques sont faibles.

- On prend dix hommes, des pelles, des charrettes, quelques pieux, deux jours de boulot...et on est "trankil" pour dix ans !

Pas au Sénégal ! Pas ici !
Ici, on détruit une haie naturelle sur six mètres, on fatigue dix ares de champs, de cultures de mil, de sorgo ou d'arachides, on abat à nouveau six mètres de haie; on trace une "déviation définitivement temporaire".

- C'est bon comme ça, c'est bien, ça passe !

illustrateur inconnu

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article