Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

KIRIKOU

KIRIKOU

Olof devine où nous allons.
Il reconnaît le vieux, le ponton, hume l'air, sait déjà qu'il va devoir affronter ce qu'il déteste: Embarquer !
Manœuvre délicate pour un chien, sans doute. La marée est basse, sauter dans l'embarcation lui est inimaginable.
Le rafiot tangue, le plancher des vaches est trop haut. Faut se résoudre à se laisser porter par Lazare et réceptionner par le capitaine.
Une fois sur le pont, c'est bon !
Deux pattes avant sur le rebord à bâbord ou à tribord, voire à la poupe, à la proue... Larguez les amarres !
Entre delta et océan, les embruns fouettent. La houle secoue. "Amoul solo" !

Vingt minutes de traversée. Olof me regarde. Dans ses yeux, l'excitation. L'anticipation de son emploi du temps sur l'île...
Ponton de débarquement. On inverse la manœuvre; hisser le cabot sur les planches.
Opération terminée, merci Cap'tain, so long !
Depuis la plage, Kirikou observe.
Il a reniflé la bonne nouvelle, son pote d'enfance est de retour !
Les deux copains courent l'un vers l'autre. Que la fête commence !

Et vas-y que je te lèche la truffe, que je te renifle le derrière !
On va nager ! Sauter, courir, gambader, se chiper les bouts de bois flottants, se rouler dans le sable... vérifier que le vieux lézard n'est pas loin, évidemment.

- Dis-moi Kirikou, il y a toujours les varans à côté de ton campement ?
- Oui ! Viens ! On va les taquiner !

Ce fut un beau week-end ! Entre tendresse et folies de canidés. Retrouver leur enfance.
Le reptile du Saloum a baladé sa carcasse sur la plage immense et pourtant tant dévastée par la montée des océans. Les chiens ont retrouvé les pêcheurs, les pirogues, les chevaux, les ânes; erré dans le vieil hôtel abandonné, déniché les crabes, les varans, coursé les rats palmistes sur les pistes entre champs et sous bois.

On reviendra, encore ! Regarder le soleil se lever, se coucher, rejouer encore et toujours le spectacle magique et mystérieux de la vie d'une île qui vit au rythme du temps qui passe, loin du "monde".

illustration Arnaud Fréminet

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article