Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

COMBAT PERDU COCO !

COMBAT PERDU COCO !

Vous en ai-je déjà touché un mot ? Oui, je crois...
L'an dernier, Mbin Diakar a perdu trois cocotiers centenaires.
Si deux d'entre eux ne posent pas de problème, entrelacés qu'ils sont dans les branches de boumak baobab, le troisième avait le tronc penché bien au-dessus de la paille du toit. Une épée de Damoclès qui menaçait grandement la case par grand vent et pluies d'hivernage.
L'abattre devenait impératif si je ne voulais pas me retrouver écrasé sur mon lit par une nuit d'orage, lors d'une sieste réparatrice.
Lazare parle de son souci à un pote du village. Genre Géo Trouvetout, Max la débrouille, le Mac Gyver du bled !

- T'inquiète, je viens demain avec des hommes !
- Sympa mais faut faire gaffe qu'il ne tombe pas sur l'angle de la case.
- Graoul ! On va passer une corde autour du tronc - au bon endroit - et les gars vont tirer depuis la piste. Amoul solo !

Hier donc, débarque une dizaine d'hommes et un lutteur impressionnant de gabarit et de muscles. Armé d'une cognée sérieuse et tranchante, notre "Bombardier" local est chaud comme une marmite à griller l'arachide...

En moins de trois minutes, Coco était vaincu; tombé pile-poil au bon endroit.
Un grand cri de victoire salua le combat avant que la troupe heureuse et fière ne s'en retourne au village en me saluant amicalement.

- Lundi, je viendrai dégager avec le cheval.
- Combien je te donne pour toi et tes copains ?
- Mais !?! Rien ! On est juste venu te donner un coup de main; "nio far", on est ensemble !

Que j'apprécie ces gens !

illustration Winslow Homer

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article