Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

LE DJINN DES AMOUREUX

LE DJINN DES AMOUREUX

Il était une fois...
Un petit Djinn sans grand esprit, sans pouvoir ni don.
Personne ne savait d'où il venait. Pas même lui-même.
Il errait la nuit venue entr'un baobab foudroyé et trois acacias malingres.
Le tan tout proche achevait d'empoisonner la terre.
Même hyènes et chacals avaient fui depuis belle lurette ce lieu inhospitalier.

La solitude de l'endroit, son isolement par rapport au village n'attirait là, parfois, qu'un couple souhaitant la discrétion de leur amour...
Djinn était alors tendre voyeur.
Loin de lui l'idée de chasser les tourtereaux. De leur faire peur. Il n'avait d'ailleurs aucune aptitude, aucun génie capables de créer le moindre émoi.
Invisible, rien même ne laissait supposer sa présence.

Ce soir-là, Ansou s'en vient s'asseoir contre le tronc couché du géant. Khady se blottit dans les bras de son amoureux. Ils parlent de leurs projets à la lune...
Entr'un baiser, une caresse et quelques larmes sur les joues de la jeune Sérère, Djinn devine un malaise.

"Ces deux-là ont un problème avec leurs familles !"

Insignifiant mais sensible, boundao Pangol est ému.
Osant presqu' inconsciemment, Djinn touche la main d'Ansou et Khady. Étrangement, le couple ressent l'imperceptible caresse bienveillante.
Une inexplicable force s'empare d'eux. Ils vont se battre pour que leur amour éclate au grand jour. Convaincre les familles d'accepter leur union.
Dieu sait si ce n'est pas facile ici...

Personne ne sait le mystère du Djinn du baobab couché.
Sinon que depuis les noces d'Ansou et Khady, tous les amoureux entre Sine et Saloum s'en viennent prier Djinn d'effleurer leurs mains...

illustrateur inconnu

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article