Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

CATASTROPHE NATURELLE

CATASTROPHE NATURELLE

Un peu de chronologie scientifique... La dernière des quatre grandes glaciations de l'ère quaternaire a commencé voici environ 100.000 ans.
À cette époque, le niveau des océans a baissé de 120 mètres.
Depuis lors, hormis la bible, le coran et la torah qui racontent les aventures supposées - et datées de manière folklorique - de Noé et de son arche, les scientifiques découvrent que, voici environ 7.500 ans, la formation, en quelques semaines, de la mer Noire aurait englouti de vastes plaines.
Les théologiens se sont servis de ce cataclysme pour conter l'histoire de Noé, ancêtre abrahamique tri-confessionnel de l'humanité.

Merci Professeur Lazare !

En ces temps anciens, quelques millions d'humains sur terre. Pas d'activité industrielle, pas de pollution, de goudronnage, de bétonnage, d'émissions de dioxyde de carbone et autres millions de merdouilles.
Simplement la terre qui évolue à son rythme; pas au taf-taf de l'homme.

Chaque ours polaire dispose de 250 hectares d'iceberg pour s'ébattre joyeusement en mangeant du phoque.
La forêt amazonienne contient alors près de quatre cent milliards d'arbres.
Les tans du Sine-Saloum sont des forêts denses...

Quand il se produisait une catastrophe sur terre, elle était considérée, à juste titre et sans média, comme naturelle.

Aujourd'hui, le "moindre" incendie en Australie, en Californie, les inondations en Inde, en Europe sont tamponnées "catastrophe naturelle".
La montée de l'océan à Saly Portudal, dans les îles du Saloum, vers saint Louis, entre autres: "catastrophe naturelle" !

L'homme et sa cupidité, ses besoins, son confort, sa puissance imbécile, ses magouilles esclavagistes, sa mondialisation aveugle et sourde, sa domination assassine... et son assurance "incendie" avec options cataclysmes s'interroge...

Vous verrez qu'avant 2050, on tentera de vendre un contrat aux deux cent cinquante millions de déplacés climatiques... qui ne savent même pas, pour la plupart, ce que veut dire le mot "assurance".

À quelques exceptions près, chaque citoyen de l'humanité actuelle, chaque homme et femme "politique" de cette planète devrait recevoir une condamnation pour homicide volontaire et délibéré, défaut de prévoyance, non assistance à personne en danger, entre autres...

Nos enfants et petits enfants nous jugeront. S'ils sont encore là pour sentencier.

illustration anonyme

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article