Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

MÉTÉOROFOLIE

MÉTÉOROFOLIE

Quel bel orage hier en fin d'après-midi !
Météorologue occasionnel pour des amis, j'alerte d'un vibrant "apocalypse now" sur leur messagerie afin qu'ils préparent leur restaurant en plein air à recevoir les foudres du ciel.
En vingt deux hivernages, j'avais rarement observé un tel orage. Un plafond houleux anthracite, des éclairs fabuleux, des sons d'enfer.
L'accouchement de Perséphone nous offrit quelques gouttes dérisoires, anecdotiques dans le Saloum; pas même un pipi de souriceau du côté de Saly.

Téthys promet de revenir "bientôt inch Allah"...

Je regarde passer les charrettes, les chevaux, les charrues. Les agriculteurs sont aux champs. Les terres sont prêtes ! On sème, on ne sème pas ?
Trois pluies trop espacées que pour décider. Les semences sont chères, fragiles.
Trop ou pas assez d'eau ruine l'année.
"Labeur du labour mérite récolte"

Quand j'étais enfant, je vivais en milieu agricole et passais mes vacances à aider à l'arrachage des pommes de terre, à récolter foin et blé contre un litre de lait frais, un kilo de patates que je ramenais fièrement à la maison avant l'angélus.
Les fermiers savaient, appréhendaient la météorologie avec une exactitude de sorcier sans même écouter Monsieur météo à la radio nationale.
Un gorgui d'ici me racontait qu'autrefois, il en était de même entre Delta et Samba Dia.
Aux jours d'aujourd'hui, malgré radars et satellites, prières et offrandes... même dieu ne décide plus !
"On a trop secoué la terre !"

illustration (détail) Vincent Van Gogh

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article