Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

BIEN RÔDÉ

BIEN RÔDÉ

"Oui songe en combattant
Qu'un œil noir te regarde
Et que l'amour t'attend
Toréador, l'amour, l'amour t'attend !"
(Carmen/Bizet)

Choucador m'observe de son œil brillant comme un diamant forever. Il ne s'appelle pas Carmen...
Les pattes plongées dans le bénitier inondé du Mac Do, il se demande si le vieil humain qui le reluque à quatre mètres va lever ses fesses pour le déranger dans ses ablutions.
Sa queue est immense. Impressionnante !
Mon stoïcisme ne semble pas rassurer l'animal outre mesure.
Nous en sommes au troisième round d'observation et l'arbitre s'impatiente.

"Vais-je oser m'ébrouer ?"

- Vas-y Escamillo ! Amoul solo, graoul; le bassin est fait pour ça !

Après ces interminables tergiversations, l'oiseau esquisse enfin une légère immersion.
Méfiant, il s'interrompt presqu'instantanément. Un regard à droite, un autre à gauche.
Semblant rassuré, Choucador reprend son hydrothérapie. L'eau lui vole dans les plumes...

S'estimant assez oint, il se pose sur une branche haute de l'alamanda en fleurs.

Il siffle: "c'est bon la famille, vous pouvez venir; pas de lézard !

C'est ainsi que Lazare assista, comme quotidiennement depuis plus de quatre ans, au manège débarbouilleur et enchanteur de la tribu des brouhahateurs de brousse.

Il est où le bonheur ?

illustrateur inconnu

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article