Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

ÇA S'EST PASSÉ PRÈS DE CHEZ VOUS

ÇA S'EST PASSÉ PRÈS DE CHEZ VOUS

"Un seul être vous manque et tout est dépeuplé" (Lamartine)

Ajoutons, paraphrasons: Un seul saï saï vous vole et tout est saccagé...

Vous vivez heureux et pénard dans un petit coin de terre d'Afrique. Quelques modestes mètres carrés à l'ouest du plus grand continent de la planète.
Déraciné, replanté au pieds de baobabs, de cocotiers et de palmiers, malgré les ans, l'opération s'est superbement déroulée.
Transplantation réussie !

Reverdir en découvrant, en apprenant d'autres cultures, d'autres traditions, d'autres coutumes; une autre faune, une autre flore.
Tout est différent, nouveau, excitant, enrichissant. Les bonheurs d'hier conjugués au présent. Un autre tempo.

Vous redécouvrez des relations humaines simples, saines, conviviales, chaleureuses.

"Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil"

Ben non !

Un cambriolage vous "viole", vous vrille le coeur, l'âme et le moral. Le travail et le budget aussi.

Vous dormez paisiblement, rêvant sans doute à quelqu'abracadabrantesque rencontre. Mickey, votre ancien patron, Lénine, votre premier amour...

Il est cinq heures du matin.
Vous vous êtes couché vers quatre heures, délaissant enfin un ordinateur dont le clavier vous titille sans cesse à écrire. Un écran également. Magique et vicieux pourtant, tant il vous relie encore à ce monde "tropdeméchants"que vous avez quitté volontairement.
Les news, l'état de la planète, les amis, la famille...

Il est six heures. Alerte vessie et besoin vital d'un Lavazza corsé avant de retrouver une totale lucidité sur le monde.
Tiens !?! Où est l'ordi ? Pourquoi la porte du jardin est ouverte ?

Dernière sauvegarde voici cinq mois... Plus de sept cent pages d'écrits, des centaines de photos, des liens précieux, des programmes, des souvenirs irremplaçables. Entre autres...

Deux goûts d'amertume volatilisent l'arôme du café. meurtre et découragement.

"Et la matinée mon ami ?"
"Ça va, ça va..."

Et dire que c'est peut-être lui, ou l'autre voisin, son fils, sa femme... Quelqu'un que j'aide, quelqu'un de sympathique... Un frère "nio far".

illustration Marie Surprenant

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article