Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

NOIR DÉRISOIRE

NOIR DÉRISOIRE

Passe au dessus de la tête du lézard un gros nuage noir, sec comme de l'anthracite oublié depuis cinquante ans dans un entrepôt à wagonnet d'un charbonnage du Borinage.

C'est l'hivernage ! Majestueux, reverdisant, salvateur, gonflé d'espoirs de récoltes; vital pour le bétail... Infernal pour un reptile connecté, déconnecté tant les coupures Sénélec empoisonnent l'existence et mettent les réseaux internet à l'agonie.
Le jus d'Orange est distillé au compte-gouttes.

Quand il faut plus de temps pour poster la Lorgnette que pour l'écrire...

Il est des jours où il est insupportable de s'entendre dire "c'est Sénégal !"
Seize millions cinq cent mille noyés dans le cloaque "Émergence" pour cinq cent mille nantis dont quatre vingt dix pourcent par le biais biaisé de "douteux" honteux...

Sans doute dans un esprit compensatoire taquin, l'infâme société des eaux nous abreuve quasi quotidiennement de quelques heures d'activité laborieuse. Sinon que pour bénéficier d'un robinet coulant, faut du courant !

L'écrivaillon du Saloum fulmine !
Je devine une retenue douloureuse, assassine.

Pour couronner ce mardi infernal, un enfant de la piste s'est amusé à introduire un "machin" dans le trou de la serrure de mon carrosse tibétain.

Retenez-moi ou je fais un malheur !
C'est pourtant si dérisoire...

illustration Egon Schiele

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article