Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

SARR DÎNE À L'HUILE

SARR DÎNE À L'HUILE

Son Éminence, grand Maître touristique du ciel, de la terre et de l'eau, ministre ubiquitaire des médias, prince des voies aériennes... continue d'épater le vieux Lazare.
Le plus ubuesque des ministres sénégalais, régnant absolu d'une agence primordiale du pouvoir gouvernemental, n'a de cesse d'aller se pavaner entre sites touristiques existants, en devenir, en travaux, en rénovation, en attente, en projet; à l'abandon définitivement provisoire...

Pondeur de réciprocité cataclysmique envers vingt sept pays européens, le gendarme des frontières touristiques court de réunions en inaugurations, de pose de première pierre en séminaires, de foires en congrès; de bateaux en panne en avions retardés. D'utopies en délabrement de plans de relance.
Son hub aibdesque vole bas, Akon City est à Mbodiène ce que Bellérophon et Pégase sont pour la Chimère; Pointe Sarène demeure une épée de Damoclès qui risque de lui faire mal aux fion...

Il faut admettre que l'homme n'a pas de chance !
Outre les tares rébarbatives de son pays en matière d'accueil et d'infrastructures, il a fallu qu'il se coltine la pandémie.
Et, comme la bière Corona mise à l'index, v'là-t-i' pas qu'un variant s'appelle "Delta" !

On fait quoi avec le delta du Siné Saloum, celui des fleuves Sénégal et Casamance ?
On change le nom ? Estuaire ? Embouchure ?

Mon pauvre Alioune ! Succéder au roi du Mbalax et deux clowns t'ouvrait une voie royale... Faire pire semblait impossible. Et pourtant...

illustration Diogo Maye Thiam

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article