Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

AIGREUR

AIGREUR

Il est une maladie largement répandue chez les blancs habitant au Sénégal, y travaillant, y vivant en résidence une partie de l'année, ayant "osé" y passer des vacances... Ayant fui le pays, aussi...
L'aigreur.

Les premiers symptômes varient suivant les individus.
Suite à une déception, une exaspération, une désillusion, une corruption, une administration...
Puis deux, puis trois...

Un revers sentimental, un prêt non remboursé, une entourloupe frauduleuse, une arnaque perverse, une erreur non traitée, un vol dévastateur, une agression inimaginable...
Puis quatre, puis cinq...

C'est alors un exutoire notoire que de déverser sa bile sur les réseaux sociaux.
Comme le font certains sénégalais envers les colons français passés et présents.

Le vieux lézard n'a - un court temps - pas échappé à cette analyse négative... sinon que c'était alors pour critiquer le pays qui m'a vu naître... vu d'ici.
Je me suis rapidement corrigé, découvrant que, finalement, il était bien stupide, imbécile et vain de comparer.

"Est-ce ainsi que les hommes vivent..." ?
Quelle-que soit la terre ou l'on est né ou celle que l'on s'est choisi, rien ni personne ne sera jamais parfait. Parce-que l'homme est imparfait.

L'acidité du cœur est un ulcère douloureux. Le soigner passe par quelques onguents appelés "sagesse, sérénité, indifférence, acceptation de l'autre"; entre autres...

illustrateur inconnu

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article