Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

ATTENDRE DEMAIN

ATTENDRE DEMAIN

Mille neuf cent unième papier du lézard...

Comme l'aurait exprimé ma grand-mère Léontine, les mains sur les hanches et les yeux au ciel, "ça commence à bien faire !"

Quand elle me disait ça, le garnement que j'étais alors, opérait un repli stratégique, suspendait ses tribulations, ses fatiguements envers autrui... le temps de laisser passer l'orage et recommencer de plus belle.
Je n'étais pas malicieux; j'étais gosse !

Là, le gamin a pris de l'âge, du bide, des coups et tous les bonheurs qu'une vie peut offrir pour peu qu'on soit gourmand, exigeant, capteur.

La parenthèse "Lorgnette" s'achève doucement. Sans heurts, sans tristesse, sans remords. Avec décence et dignité, sans tomber dans les travers de l'amertume, du dénigrement, de la nostalgie et du désamour; le Margouillat va rebrousser, débrousser chemin.
Pour raisons personnelles qui ne vous regardent pas; même si je sais le lien qui s'est tissé entre nous au fil des années.

J'ai peur de tomber dans la mélancolie, le ressassement, la comparaison. Je vais donc bientôt m'abstenir de vous donner rendez-vous quotidiennement.
Suivant mes éventuels manques, je vous ferai signe, vous dirai mes nouveaux chemins de traverse... L'autre bout de la Lorgnette.

"Qui vivra verra !"

Ne pas poser de questions est le plus beau cadeau que vous puissiez m'offrir.

illustration Mahmoud Bâba Ly

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :