Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

FRONDE CULTURELLE

FRONDE CULTURELLE

Toc toc au portail du vieux lézard...
Pas de "bonjour", pas de "comment ça va ?", pas de sourire.

- Mon oiseau est tombé chez toi !

Modou, douze ans à la Tabaski, s'engouffre au jardin de Mbin Diakar. En quelques secondes, il repasse devant le reptile médusé. A la main, SON oiseau ! Un Rollier d'Abyssinie, mort chaud, fracassé par un caillou.

Pas d'au revoir, pas de merci... Trop pressé de montrer son trophée aux copains du hameau et d'allumer un feu. Au menu, Rollier grillé !

"Thierry la fronde", ici, serait un toubab amateur. Les gosses de brousse sont tous sur le podium; champions du monde de la discipline !
Catapulte, idem !

Principales victimes, les tourterelles ! Les pélicans aussi mais, la technique est différente, le repas boumak !

Vous pouvez imaginer la tristesse du reptile; amoureux des pioupious, bienfaiteur en eau et mil de ces merveilleux beaux volants, observateur tendre et attentif.

Tuerie fréquente, j'ai parfois réussi à soliloquer devant un boundao chasseur. Jamais je n'ai reçu un mot de réponse. Juste le regard écarquillé d'un môme qui ne comprend absolument pas pourquoi on tente de lui expliquer calmement, doucement, que "ce n'est pas bien".
Il en est de même chez les enfants qui caillassent les chiens sur la piste.

L'animal est un outil! Ou un jouet, un repas !

Et, Lazare n'est qu'un dof toubab, un blanc fou qui donne de l'eau et du mil aux oiseaux; des croquettes à son chien...

illustration Matthieu Triolet

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article