Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Lorgnette du Margouillat

HIVERNAGE

HIVERNAGE

Le vingt deuxième hivernage du lézard lui semble bien étrange...
Annoncé bien tôt par une grosse pluie vers le 15 juin, il n'offrira finalement le feu vert des semis que début août, laissant juillet se morfondre sans quasi de précipitations.

Gros avantage, beaucoup moins de bestioles volantes, trottinantes, rampantes, emmerdantes !

Seule fidèle au poste de l'absence, Sénélec !
Avec, me semble-t-il, un record de coupures. Des boundao (petites), des boumak (grandes) et des sans fin de 15 à 22 heures d'affilée...
On se croirait dans les années Wade, quand le président obligeait à "délester" par manque de xaalis (argent) dans les caisses de l’État.

"Pomper, c'est bien mais, faut en laisser quand-même un peu dèh !"

Ici, en brousse, pas d'inondations. Pas de drames. La terre a de quoi remplir son rôle... L'homme n'a pas bétonné, goudronné, bâti en dépit du bon sens; par cupidité, toujours !
Simplement, les creux habituels sur les pistes; de quoi maculer les carrosseries des voitures, soulever les jambes des passagers des charrettes, embourber parfois un maladroit...

La brousse est majestueuse, verte, riche ! Les marigots nénuphardés abreuvent oiseaux et troupeaux; hyènes, varans et chacals.
Les enfants barbotent, chahutent, plongent, glissent... Gare à la bilharziose !

Malgré les inconvénients, la saison des pluies reste et demeure la plus somptueuse période de l'année. La nature est un cadeau inestimable !

illustration Sowart Bouba

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article